Les séjours

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Patrick (mardi, 12 avril 2016 15:13)

    L'AJT Rando organise plusieurs séjours de randonnées durant l'année.
    Peut être aimeriez vous découvrir des régions particulières en France ou dans d'autres contrées. Nous souhaitons vous demander de vous exprimer sur vos souhaits de séjours, les régions, les styles de séjours, des séjours avec des randonnées classiques ou plus sportives ou culturelles.
    Exprimez vous faites nous part de vos souhaits.
    Merci

    Patrick

  • #2

    Christine (lundi, 06 juin 2016 18:08)

    Dimanche 8 mai, nous sommes arrivés, répartis en trois voitures, au chalet hôtel Côté Dôle, proche de la station des Rousses. Nous y avons été très bien accueillis par Philippe et Brigitte, hôtes dont la gentillesse et la bonne humeur ont réchauffé notre séjour jurassien.

    Lundi, tel qu'il était défini dans le programme, nous sommes montés au sommet de la Dôle à 1677m . Bruno, notre guide, a vite cerné que nous étions un groupe homogène et assez résistant physiquement ( enfin, il nous l'a dit et il est plaisant de le penser honnête!). Donc 15 km et 700 m de dénivelé ont été le tribut à payer pour jouir d'un panorama large et exceptionnel sur le Lac Léman, la chaîne des Alpes et même le jet de Genève. C'était une journée nuageuse mais agréable pour marcher et qui offrait une bonne luminosité pour profiter des superbes paysages.

    Mardi, nous sommes partis en voiture, avons traversé la vallée de Joux (manufactures de l'horlogerie de prestige : Jaeger-Lecoultre, Breguet, Audemars Piguet...), et nous nous sommes
    garés à Le Pont, petite ville en bord du lac de Joux où l'hiver évoluent parfois des centaines de patineurs. La randonnée a commencé en longeant le lac. Nous y avons vu les défenses militaires bétonnées de Tobler de la même forme que la délicieuse barre chocolatée suisse. Puis, nous sommes montés à La dent du Vaulion. Encore une vue exceptionnelle sur les lacs de Joux, Brenet et des Rousses, sur Vallorbe où l'Orbe reprend son cours après une partie souterraine dans les profondeurs calcaires. Le soir, nous nous sommes arrêtés à Bois d Amont, village d'origine de notre guide Bruno, pour prendre un pot dans un café à l'ancienne tenu par sa cousine.

    Mercredi, le temps s'est dégradé, Bruno nous a donc proposé deux randonnées entrecoupées d'un repas réconfortant dans notre chalet (Voir plus de détail dans le compte-rendu d'Alex)

    Jeudi, nonobstant le temps, nous sommes partis, courageux, bravant les pluies épisodiques et les névés pour découvrir un paysage de tourbière, haut en couleurs: Le Creux de la Croue. Un camaïeu orange et brun s'étendait paisiblement devant nous, puis nous sommes montés au Mont Sala (vu les conditions météo, ce fut plus pour le challenge que pour la vue). Nous avons déjeuné très romantiquement, à la bougie, au chalet des électriciens. Puis nous sommes redescendus au chalet pour apprécier une bonne douche et un thé chaud.

    Vendredi. Qu'il habite loin, notre guide...Nous avions rendez-vous avec lui pour un départ de
    Chaumont. Et bien, la pluie a parfois du bon puisqu'elle nous a permis de découvrir toute
    l'impétuosité, la force et la splendeur des cascades de la queue de cheval et de la queue de l'âne qui peuvent être riquiquies par temps sec. A midi, nous avons été accueillis très chaleureusement chez notre guide qui nous a même réchauffés d'une belle flambée. Merci Bruno! L'après-midi, nous sommes allés chez le tonitruant Philippe Chanard à Lamoura. Nous avons assisté, avec une classe de CM1 CM2, à une séance de sculpture ( ou à un mariage? Ou à un cours de sexologie? Ou à uncours de civisme à la «sauce»Chanard) sur ivoire végétal (Corozo), corne de vache et caséine (ancêtre du plastique, les petites poires beiges des premières lampes électriques étaient dans cette matière). Intervention tout autant instructive que divertissante où les enfants, Mady, François, Jocelyne et Christine ont tour à tour été priés de participer à des sketches qui ont fait rire toute l'assemblée. Vous verrez quelques photos surprenantes qui étayeront ces propos.

    Pendant ce séjour, on a appris des Trucs :Les fleurs, le bois-joli ( ou daphné camélée) ,la soldanelle, la gentiane printanière au bleu Klein , la renoncule des tourbières .

    Un matériel local: le tavaillon, tuile en bois. Un instrument de travail local : le bête à cul : tabouret à un pied que l 'agriculteur garde accroché sous les fesses pour aller traire les vaches l'une après l'autre.

    On a bu des Trucs: Le Sapon, apéritif à base de sapin et d'anis, le Pontarlier, apéritif à base d'anis, le Macvin, apéritif ou digestif à base de moult de raisin, la liqueur de sapin pour sombrer rapidement dans les bras de Morphée et bien sûr, comme partout, du jus de houblon ( la locale s'appelle Rouget de Lisle, et oui, il est né à Lons-le- Saunier)

    Nos plus chaleureux remerciements pour ce beau séjour sportif, aux organisateurs, Gérard et
    Patrick, à nos hôtes, Philippe et Brigitte, à nos chauffeurs et bien sûr à notre guide, Bruno.